Vendre sa maison : Un reportage photo réussi en 5 points

Découvrez dans cette article les éléments essentiels du reportage photo pour l'immobilier et pourquoi l'agence Leforestier s'investi énormément pour produire les meilleurs clichés possibles.
Vendre sa maison : Un reportage photo réussi en 5 point 

Car la photo est le premier contact d’un acquéreur potentiel et aussi car elle le support universel d’une annonce immobilière, à l’agence Leforestier nous investissons beaucoup sur nos reportages photos. Ils sont la base d’une communication réussie. Voici quelques principes fondamentaux que nous suivons.

Un reportage réussi en 5 point :

  1. Un matériel de qualité
  2. Un matériel adapté
  3. Les bonnes pratiques sur place
  4. L’utilisation du « HDR »
  5. Un tri et une retouche photo

1. Un matériel de qualité

Il va de soi que réaliser de belles photos pour vendre votre maison nécessite un équipement de qualité. Bien que les Smartphones produisent désormais de stupéfiantes photos, ils sont néanmoins limités par leurs petits objectifs notamment pour capter toute la lumière d’une pièce. C’est pourquoi un objectif professionnel est nécessaire.

Le boitier aura lui aussi un rôle important, offrant de multiples possibilités sur l’ouverture, la vitesse et l’ISO.

 

Rappel des notions de base :

  • L’ouverture : Il s’agit de la taille d’ouverture du diaphragme de l’objectif. Plus c’est ouvert, plus l’appareil va capter de lumière. Une grande ouverture donne une faible profondeur de champ sur le rendu et inversement une faible ouverture donne une plus grande profondeur de champ.
  • La vitesse : C’est la vitesse à laquelle l’obturateur s’ouvre et se referme, comme un rideau qui s’ouvre pour laisser passer la lumière.
  • La sensibilité ISO : C’est la capacité du boitier à être plus ou moins sensible à la lumière. Ce réglage permet de compenser de possible manque de lumière dû aux réglages précédemment cités.

Enfin le trépied d’appareil photo est l’équipement indispensable en immobilier. Pour prendre les meilleures photos de votre maison à vendre, le trépied permet d’etre stable lors de la prise du cliché et surtout il permet une ouverture importante pour capter toute la lumière, tout en évitant une image floue. De plus, il assure d’être à la bonne hauteur et d’être bien horizontal par rapport au plan. Trop souvent nous pouvons voir sur les sites d’annonces immobilières des photos prises de trop haut ou pas droite…

L’équipement de l’agence Leforestier

  • Canon 600D, trépied manfrotto
  • Canon 650D, trépied manfrotto

 

2. Un matériel adapté

Vous avez peut-être chez vous un appareil photo réflexe pouvant servir à faire le reportage photo pour vendre votre maison ? Il faudra ensuite regarder si vous avez le bon objectif. Beaucoup de ces appareils sont vendus avec un objectif standard car il s’agit bien souvent de la partie la plus couteuse de l’équipement photo. Pour l’immobilier vous aurez besoin d’un objectif ultra grand angle pour pouvoir offrir une vue des pièces se rapprochant le plus possible de celle de l’être humain. Il ne s’agit pas d’un standard chez tous les professionnels de l’immobilier mais il l’est à l’agence Leforestier.

 

3. Des bonnes pratiques et un photographe formé

L’habit ne faisant pas le moine, il ne suffit pas d’être bien équipé pour réaliser de bon reportage photo immobilier. A l’agence Leforestier, l’ensemble de l’équipe habilité à prendre des mandats de vente a suivi une formation avec un photographe professionnel (spécialiste de l’immobilier) sur les bonnes pratiques pour faire un reportage photo réussi.

 

4. L’utilisation du « HDR » : High-Dynamic-Range ou Imagerie à grande gamme dynamique

La photo HDR est un principe assez simple finalement. Cela permet de capter l’ensemble de la lumière d’une pièce ou même en extérieur. Tout d’abord le mode « bracketing » de l’appareil photo permet de capter trois photos différentes : Une sous-exposée, une moyennement exposé et une surexposée. Ensuite à l’aide d’un logiciel de montages nous pouvons « compiler » les trois photos pour obtenir un seul cliché qui aura exposition optimale sur la base de ces trois photos. L’effet est stupéfiant…

 

 

Photo avec HDR

Photo sans traitement HDR

 

 

Photo sans HDR

Photo avec traitement HDR

5. Un tri et des retouches photo

Dernière mais néanmoins longue étape pour achever un reportage photo ; le tri et la retouche. Lors du « shooting » photo il est préférable de prendre un maximum de photos à partir d’angles de vues différents et ne pas hésiter pas changer l’exposition de base de la photo. Une photo ratée et vous serez obligé de recommencer toute la démarche alors il vaut mieux ne pas être avare sur les prises de vues. Ensuite un retraitement est indispensable sur ordinateur pour ne garder que le meilleur. Il ne sert à rien d’inonder le potentiel acquéreur avec des photos qui se ressemblent. Choisissez le meilleur angle !

Une fois les photos triées nous pouvons passer aux retouches des photos. Attention au côté « fake » (faux) de la photo ! Pousser la saturation et le contraste à fond accentu les couleurs mais vous vous déconnecterez du naturel. A l’agence Leforestier la retouche photo consiste à apporter la touche finale et peut être compenser les conditions climatiques le jour du reportage photo (ex : manque de lumière). Il faut enfin exporter les photos à la taille optimale pour être publiées sur le net. Ni trop petites pour ne pas perdre en qualité, ni trop grandes pour ne pas être pénalisé par les moteurs de recherches dû à un temps de chargement trop long.

Exemple de retouche :